UA-63987420-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Recette séfarade de gâteau à l'orange

g%C3%A2teau+orange+pessah.jpgAllez savoir pourquoi... En ce vendredi de Carême, arrive une recette séfarade d'un gateau à l'orange qui fait le délice des tables de Pessah. Evidemment, je l'ai testé : il est parfumé, moelleux. Je ne résiste donc pas à vous mettre l'eau à la bouche. En piste !

Les ingrédients

La préparation

Laver et brosser les oranges et retirer éventuellement les impuretés de la peau (traces noires).

Mettre les oranges entières et non pelées dans une grande casserole, couvrir d’eau et laisser mijoter environ 2 h à couvert: les oranges doivent être pochées, la peau doit s’écraser quand on appuie dessus.
Egoutter et laisser refroidir.

Les oranges pochées peuvent être préparées la veille pour le lendemain.

Préchauffer le four th 6 (180°C). Beurrer et fariner un moule à charnière ou à défaut un moule à manquer de 24 cm de diamètre.

Couper les oranges en gros morceaux, retirer les pépins s’il y en a, puis mixer dans un robot avec la double lame de manière à obtenir une purée grumeleuse et légèrement compacte.

Ajouter les autres ingrédients dans le robot, mixer pour amalgamer le tout: on doit obtenir une pâte homogène de la consistance d’une pâte à gâteau assez liquide.
Verser la pâte dans le moule, tapoter un peu pour égaliser la surface et enfourner. Cuire environ 1 h en déposant une feuille de papier aluminium ou sulfurisé sur le dessus du gâteau au bout de 35 à 40 min de cuisson. Un pic en bois enfoncé au centre du gâteau doit ressortir propre.

Laisser refroidir dans le moule avant de retourner le gâteau sur le plat de service.
Décorer éventuellement de sucre glace ou de cacao en poudre.

Commentaires

  • Merci de nous confier une de vos recettes!
    Je l'ai bien sûr expérimentée,le gâteau est délicieux. Par contre, j'ai utilisé des oranges cueillies par Pierre à Toulon dans le jardin familial et il est moins doux que celui goûté lors de la soirée du CCU. Pas d'oranges amères donc...
    Merci également à vous et à vos étudiants pour cette soirée très conviviale. Tout était parfait!
    Bien cordialement,
    Sylvie Chabert

Les commentaires sont fermés.