UA-63987420-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le niveau de la Mer Morte remonte

    mer-morte.jpgUn détail pour certains. Une information d'importance pour d'autres. Voici un apercu de l'article du site "Un écho d'Israël", agence d'information bien documentée, que je ne peux que vous recommander.

    Pour la première fois depuis 2003 le niveau de la Mer Morte a monté. D’après le service d’hydrologie, la Mer de Sel, comme elle est appelée dans la Bible, a gagné 8 centimètres au mois de mars.
    Depuis plusieurs décennies, le niveau de la Mer Morte descend régulièrement à cause du peu d’eau venant du Jourdain et de ses sources, et de la baisse de la pluviométrie. Il descend d’un mètre par an. Pour en savoir plus...

  • Cela me suffit, si Jésus est en vie

    grunewald_resurrection481x800.jpgBelle fête de Pâques à tous ! Je vous partage un texte de Guerric, abbé d'Igny, contemporain de saint Bernard. "Si Jésus est vivant, cela me suffit". Voilà qui peut nous ranimer puissamment, agir comme un puissant dynamisme en nous. Cela me suffit. Et si c'était vrai ?

    Maintenant donc, mes frères, en quoi la joie de votre cœur est-elle un témoignage de votre amour du Christ ? Pour moi, voici ce que je pense ; à vous de voir si j’ai raison : si jamais vous avez aimé Jésus, vivant, mort, puis rendu à la vie, en ce jour où, dans l’Église, les messagers de sa résurrection annoncent celle-ci et la proclament d’un commun accord et à tant de reprises, votre cœur se réjouit au-dedans de vous et dit : « On me l’a annoncé, Jésus, mon Dieu, est en vie ! Voilà qu’à cette nouvelle mon esprit se ranime, lui qui était assoupi de tristesse, languissant de tiédeur, ou prêt à succomber au découragement. En effet, le son de cet heureux message parvient même à tirer de la mort les criminels. S’il en allait autrement, il ne resterait plus qu’à désespérer et à ensevelir dans l’oubli celui que Jésus, en sortant des enfers, aurait laissé dans l’abîme. Tu seras en droit de reconnaître que ton esprit a pleinement recouvré la vie dans le Christ, s’il peut dire avec une conviction intime : « Cela me suffit, si Jésus est en vie. »

    Comme cette parole exprime un attachement profond, qu’elle est digne des amis de Jésus ! Qu’elle est pure, l’affection qui parle ainsi : « Cela me suffit, si Jésus est en vie ! » S’il vit, je vis, car mon âme est suspendue à lui ; bien plus, il est ma vie, et tout ce dont j’ai besoin. Que peut-il me manquer en effet, si Jésus est en vie ? Quand bien même tout me manquerait, cela n’aurait aucune importance pour moi, pourvu que Jésus soit vivant. Si même il lui plaît que je me manque à moi-même, il me suffit qu’il vive, même si ce n’est que pour lui-même.

    Guerric d'Igny (1075-1157), extrait du sermon I pour la résurrection